6 conseils pour optimiser l’objet de vos campagnes email

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

La conception de l’objet est une étape fondamentale pour augmenter le taux d’ouverture de vos emails, un des indicateurs clé de performance à suivre. En une trentaine de signes, l’objectif est de susciter la curiosité, l’envie ou l’urgence, en particulier si les lecteurs reçoivent vos emails pour la première fois. Grâce à un objet efficace, vous différenciez de plus vos messages des spams.

Bien qu’il n’y ait pas de recette miracle dans l’art de créer des objets efficaces, le respect de certaines règles de base constitue le point de départ d’un taux d’ouvertures optimisé.

Voici nos 6 conseils pour optimiser l’objet de vos campagnes email.

Soignez la lisibilité

Première étape : testez en amont le bon encodage de vos caractères spéciaux (accents, symboles monétaires, guillemets…) au sein du code HTML de vos messages. Vérifiez ensuite la longueur de vos objets.

La plupart des webmails coupent la fin des objets email qu’ils considèrent comme trop longs. Pour prévenir ce phénomène, testez votre email sur les principaux services de messagerie de vos cibles, y compris sur supports mobiles (smartphones, tablettes…).

Personnalisez votre objet email

Si la personnalisation avec le prénom est la plus utilisée, vous pouvez aller plus loin en ciblant les objets de vos messages en fonction des centres d’intérêts ou de l’historique d’activité (ouverture, clic, transfert du message…) de vos cibles sur vos précédentes campagnes.

Cette association d’une personnalisation déclarative et comportementale rendra votre objet bien plus impactant. Attention tout de même au degré de proximité et de l’âge de vos cibles. Pensez également à moduler le degré de familiarité de vos objets en cohérence avec le contenu global.

Les fonctions de langage au service de votre objet

Vos objets sont de véritables supports de communication. Dans cette optique, ils représentent entre vous, émetteurs, et vos cibles destinataires, un échange d’informations dont il faut anticiper le sens. Comment votre objet sera-t-il perçu par vos cibles ? Telle doit être votre première préoccupation pour établir une relation et un échange durables.

Parmi les fonctions du langage identifiées par le linguiste russe Roman Jakobson au début du XXème siècle, certaines peuvent particulièrement nous être utiles dans cette optique :

  • Fonction émotive (ou expressive) : le message est centré sur l’émetteur et sa singularité. L’objet sera différenciant.
  • Fonction conative : le message est non seulement centré sur le destinataire mais a aussi pour but de déclencher une action de sa part, notamment un achat. L’objet sera performatif, et induira un passage à l’action.
  • Fonction phatique : le message cherche à établir ou à maintenir le contact. Par exemple : « Allô ?», « N’est-ce pas ? »… supposent une réaction en retour. L’objet sera interactif.
  • Fonction poétique : le message est centré sur lui-même, sur sa forme esthétique. Le langage joue sur son propre code. L’objet sera original.

Misez sur la ponctuation

La ponctuation rythme la phrase, suggère les intonations, traduit les nuances de la pensée et facilite la lecture en rythmant le contenu. L’objet ayant pour but de séduire, la ponctuation sert à évoquer des nuances affectives, à produire des effets de style. Ce sont les rôles que jouent notamment le point d’exclamation, le point d’interrogation et les points de suspension en créant le doute, la surprise ou l’attente.

Pensez également à l’intégration de caractères spéciaux qui apportent une dimension émotionnelle à vos messages. Veillez tout de même à les utiliser de manière ponctuelle pour conserver l’effet de surprise. Vous pouvez enfin utiliser des émoticônes dans votre objet email (attention à vérifier l’affichage sur tous les webmails) pour susciter là aussi de l’émotion chez le destinataire.

Exemples d’objets email avec émoticônes de Deliveroo (livraison de repas à vélo) et Vnyl (service d’abonnement de disques) :

Exemple d'objet d'email de la marque Deliveroo

Exemple d'objet de la marque VNYL

Attention aux spam words

« Gratuit », « argent »… L’utilisation de tels mots peut impacter directement le taux d’ouverture de vos messages. Bien que le contenu ne soit pas le facteur essentiel pour déterminer si un e-mail relève du spam, celui-ci joue un rôle important.

Exemples exhaustifs de spam words à éviter :
Promo, gratuit, argent, cliquez ici, faites vite, offre spéciale, rabais, économiser, profits, augmentez, gains, facile, opportunité, inscription gratuite, exceptionnel, cash, remboursé…

Utilisez l’A/B testing pour déterminer l’objet email le plus efficace

Afin que l’objet soit le plus percutant possible, élaborez différents objets. Ensuite, grâce à la méthode de split testing, testez-les sur un échantillon de votre base de contacts. L’objet à l’origine du taux d’ouverture le plus élevé sera ensuite choisi pour être envoyé au reste des abonnés.

Conclusion

Vous l’aurez compris, il n’existe pas de formule miracle, alors ne relâchez pas vos efforts et continuez à renouveler vos objets ! Un objet répétitif ennuiera vos lecteurs et ensevelira votre message parmi les autres dans la boîte de réception de vos destinataires.

Finalement, réfléchissez à ce qui vous pousserait vous-même à ouvrir un email, à lire un post de blog en entier ou à tweeter un article, et agissez de même à l’encontre de vos cibles !

" Un moment de lecture à partager "
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
GARDONS LE CONTACT

Inscrivez-vous à notre newsletter

* Champ obligatoire
LAISSEZ-VOUS TENTER...

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Email

3 bonnes pratiques pour réaliser un email responsive

40% des français préfèrent consulter leurs emails sur un support mobile (étude SNCD 2018).C’est une tendance qui ne cesse de progresser, et qui est depuis …

+ lire la suite
Comment créer un brief email marketing parfait Email

Comment créer un brief email marketing parfait ?

Un brief efficace vous permet de réunir les bons interlocuteurs autour de la table en amont de votre projet emailing. Il doit contenir l’intégralité des …

+ lire la suite
3 conseils pour faire de votre newsletter un véritable succès Email

3 conseils pour faire de votre newsletter un véritable succès

Véritable point d’entrée stratégique pour un site, la newsletter est depuis de nombreuses années le média idéal pour communiquer sur sa marque et fidéliser ses …

+ lire la suite